Sobotno francozovanje / Françisage du samedi

Mme. Boulange : Bonjour, Monsieur Uz Ho. Je suis commissaire Boulange.

Mr. Uz Ho : Bonjoul, Madame.

Mme. Boulange : Monsieur Uz Ho … vous êtes Chinois ?

Mr. Uz Ho : Oui. Moi Chinois.

Mme. Boulange : Et vous travaillez à Cannolive, à 16 Rue Venizélos ?

Mr. Uz Ho : Oui. Je vendeul poul légumes, fluits et confiselie chinoise. Devant Cannolive.

Mme. Boulange : Bon. Est-ce que vous avez travaillé samedi ?

Mr. Uz Ho : Samedi je tlavaillé, oui.

Mme. Boulange : Et est-ce que vous avez vu quelque personnes en face de votre étal ? Le samedi soir, vingt heures ?

Mr. Uz Ho : Pelsonnes … No. Je tlavaillé dix-neuf heules, démonté mon étal et allé à la maison.

Mme. Boulange : Dix-neuf heures … Bon. Merci beaucoup, Monsieur Uz Ho. Au revoir.

Mr. Uz Ho : Melci. Au levoil.


One response to “Sobotno francozovanje / Françisage du samedi

%d bloggers like this: