Sobotno francozovanje / Françisage du samedi

 Avec des si, on mettrait Paris en bouteille

Bon repas doit commencer par la faim

C’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes

Ce que femme veut, Dieu le veut

Chantez à l’âne, il vous fera des pets

Comme on fait son lit on se couche

Coucher de poule et lever de corbeau écartent l’homme du tombeau

En tout pays, il y a une lieue de mauvais chemins

Grosse Corvette, petite quéquette

“Impossible” n’est pas français

La culture, c’est comme la confiture, moins on en a, plus on l’étale

La pluie de vos injures n’atteint pas le parapluie de mon indifférence

Les chiens aboient, la caravane passe

Moineau à la main vaut mieux que grue qui vole

Plus on boit, plus on a soif

Qui se fait brebis, le loup le mange

Qui se ressemble s’assemble

Un malheur n’arrive jamais seul

Un petit dessin vaut mieux qu’un long discours

Ventre affamé n’a pas d’oreilles

Vive la différence

(vir)


2 responses to “Sobotno francozovanje / Françisage du samedi

%d bloggers like this: