Sobotno francozovanje / Françisage du samedi

Benjamin Pitcho piše zanimive stvari o bolnikih z Alzheimerjem … trenutno sem še v fazi razmišljanja in ne vem, kaj naj si mislim o njegovih trditvah, na primer:

Les malades Alzheimer ne vivent pas la même temporalité que nous. Il leur arrive de ne pas pouvoir se projeter, comme d’être dans l’impossibilité de distinguer le caractère passé d’un évènement déjà accompli. Aussi, procèdent-ils par amalgame du présent et du futur, dans une joyeuse confusion. Ils se contentent de vivre la plénitude de leur présent, sans percevoir la suite du défilement temporel, non plus que la répétition chronologique.

Da ne bo izpadlo narobe: precejšnjega dela zapisa ne razumem in bi/bom morala uporabiti slovar. Za čuda sem mimogrede ujela besedo, za katero sem takoj vedela, kaj pomeni: saisissable. Cel stavek: Nombreux sont pourtant les philosophes qui nous ont montré que l’Autre n’est jamais saisissable. (tudi tam)

Ah, francoščina🙂


2 responses to “Sobotno francozovanje / Françisage du samedi

%d bloggers like this: